Le démarrage de la campagne 2018 s’est échelonné entre le 14 septembre à Fontaine-le-Dun et le 26 septembre à Erstein. Tous les sites du Groupe sont montés rapidement en cadence avec de très bons niveaux de performance notamment sur les sites de Bazancourt, Fontaine-le-Dun et de Sainte-Emilie. Tenant compte du contexte économique difficile, le Groupe Cristal Union a ralenti ses investissements tout en poursuivant sa démarche de transition énergétique. Avec la campagne betteravière 2018 et trois ans de projet, la sucrerie de Sainte-Emilie inaugure sa cogénération ultra-moderne permettant de produire simultanément de la chaleur et de l’électricité avec un rendement optimum. 2018 marque ainsi la fin de l’utilisation du fuel lourd comme énergie primaire chez Cristal Union.

En parallèle, les 3 distilleries du Groupe, (Arcis sur Aube, Bazancourt/Cristanol et Toury) ont parfaitement débuté leur production d’alcool. Côté déshydratation, les ateliers montent en capacité également et on observe de bon niveau de matières sèches des pulpes.

Sur le plan agricole, au regard des conditions météorologiques difficiles de cet été, le démarrage de la campagne, bien que délicat, a été réussi sur l’ensemble du Groupe Cristal Union, grâce à l’étroite collaboration des coopérateurs avec les équipes agro-betteravières, les entreprises de travaux agricoles et les entreprises de transport. Les adhérents de Cristal Union ont fait preuve d’un engagement particulièrement important pour s’adapter aux conditions sèches et ont mené des opérations, dans certains secteurs quand cela était possible, pour faciliter les arrachages. Le Groupe a retardé d’une dizaine de jours le démarrage des campagnes dans les différents secteurs du fait de ces conditions météorologiques qui rendent les arrachages difficiles.
En raison de la sécheresse sévère en Champagne et au Sud de Paris, la récolte sera hétérogène entre les secteurs et entre communes d’un même bassin betteravier. Le rendement sera vraisemblablement légèrement inférieur à la moyenne des 5 dernières années, cependant les tonnages moindres pourraient être compensés par la plus forte concentration en sucre des betteraves qui a été favorisée par la chaleur. Le Groupe s’attend à une campagne un peu plus courte que l’an passé.

Au Sud de Paris, la campagne qui débute est aussi celle de la première récolte de « betteraves bio » emblavées par Cristal Union. La culture de la betterave sucrière en agriculture biologique représente pour Cristal Union un fort investissement en matière de recherche et développement agronomique et les techniques agronomiques qui en sont issues profiteront également à la production du Groupe en agriculture conventionnelle, raisonnée et durable.

Le département R&D agricole de Cristal Union s’est par ailleurs fortement investi cette année dans la lutte contre les bio-agresseurs. De nombreux travaux sont en cours notamment grâce au dispositif expérimental de 10 000 parcelles d’essais du Groupe, qui porte notamment sur les nouvelles variétés, en collaboration avec nos partenaires semenciers. A noter également la poursuite du développement d’un Outil d’Aide à la Décision contre la cercosporiose.

La sécurité étant une priorité absolue pour Cristal Union, le Groupe, proactif en la matière et en droite ligne de sa politique RSE, a généralisé cette année un Passeport Sécurité pour le transport des betteraves à tous ses sites. Etabli en collaboration avec les transporteurs, le Passeport Sécurité permet de promouvoir les règles et les bonnes pratiques en matière de sécurité, qualité et environnement et de former les équipes et partenaires du Groupe. Cristal Union a également adhéré à un protocole d’engagement collectif pour renforcer la sécurité routière dans la Somme. Enfin, en lien étroit avec les communes concernées, une charte de développement durable de l’activité industrielle du Grand Reims vient d’être signée.

Opérationnelle dès cette nouvelle campagne, la nouvelle application Cristal Field permet aux coopérateurs et aux Entreprises de Travaux Agricoles partenaires de Cristal Union d’échanger des informations en plein champ et en temps réel, même hors zone de couverture mobile. Ce nouvel outil collaboratif, dont le premier volet est consacré aux enlèvements de betteraves, est amené à se développer, la culture collaborative étant l’une des quatre valeurs fortes du Groupe.

Téléchargez le Communiqué de presse ici : CP Demarrage campagne