Ainsi, la distillerie de Dislaub a eu l’autorisation exceptionnelle des douanes de livrer de l’alcool à 96° directement à des pharmaciens dans l’Aube et au-delà du département pour leur permettre de préparer du gel hydroalcoolique .

Cette autorisation permet une plus grande réactivité de la part des pharmaciens pour répondre à la demande et faire face au coronavirus.