La situation inédite et évolutive nécessite des prises de décision rapides et exceptionnelles. L’ensemble de nos activités, agricoles, industrielles et commerciales se sont adaptées pour contribuer à l’effort national et poursuivre une production considérée comme essentielle pour le pays.

Activités agricoles

Malgré les contraintes liées aux mesures de confinement, les coopérateurs du Groupe sont pleinement mobilisés pour l’implantation des cultures, avec l’appui des équipes agro-betteravières, notamment pour l’approvisionnement en semences et le suivi. Les semis de betteraves sont à présent terminés dans les différents secteurs betteraviers. Les surfaces betteravières du groupe enregistrent cette année une quasi-stabilité. L’enjeu de la filière est de mobiliser la main d’œuvre saisonnière locale dans une situation de confinement.

En complément de toutes les mesures renforcées d’hygiène et de sécurité, le groupe CRISTAL UNION a décidé de fournir des masques et du gel hydroalcoolique à ses 10 000 coopérateurs.

« Dans la crise inédite que nous vivons, toutes nos partie-prenantes sont pleinement mobilisées et s’adaptent au mieux pour assurer la continuité de nos activités. Nous sommes conscients du rôle stratégique et des besoins des exploitations agricoles. Cristal Union s’est organisé pour fournir rapidement des bidons de 5 litres de solution hydroalcoolique à ses 10 000 adhérents et a décidé de distribuer des masques pour leur protection. » indique Alain Commissaire

 

Activités industrielles

Les collaborateurs sont également totalement investis pour assurer la continuité des activités, que ce soit en télétravail ou en présentiel dans les usines et sites de chargement, dans le strict respect des distances et des gestes barrière recommandés par les autorités publiques. Des équipements de protection (masques et gants) leur ont été fournis. L’ensemble de ses sites de production et ses centres de conditionnement sont en activité.

Pour répondre à la demande et aux nombreuses sollicitations, le Groupe CRISTAL UNION a également décidé dès le 17 mars d’arrêter la production de bioéthanol à la distillerie d’Arcis sur Aube pour réorienter sa production vers de l’alcool surfin 96°, labelisé BIOCIDAL® et PharmEthyl® (alcool à destination de l’industrie pharmaceutique et des biotechnologies) nécessaire à la production de produits désinfectants. En complément, depuis le début du mois d’avril, la société de recherche et développement ARD, et la distillerie Goyard, toutes deux filiales de Cristal Union basées dans la Marne, se sont associées pour fabriquer et conditionner une solution hydroalcoolique. Cette opération remporte un franc succès auprès de nos coopérateurs.

 

Activités commerciales

Le groupe a mis en place des mesures organisationnelles pour assurer la fourniture en sucre et alcool pour tous ses clients de la grande distribution, de l’industrie agroalimentaire et pharmaceutique. En partenariat avec ses clients, les équipes de CristalCo ont anticipé et optimisé la gestion des stocks de sucre de bouche pour faire face à une explosion subite des ventes de + 80% en mars. En effet, produit dit « de réserve », le sucre figure parmi les denrées essentielles recherchée par les consommateurs. Tout est mis en œuvre pour assurer la continuité de la fabrication et répondre à la demande dans les prochaines semaines.

Au-delà de ces différentes mesures, et par solidarité avec tous les professionnels de santé engagés en 1ère ligne dans le combat contre le Covid-19, notre Groupe s’est mobilisé en donnant 4.000 masques chirurgicaux à l’hôpital de Châlons en Champagne, qui les a redispatchés sur les autres hôpitaux de la région.

« Je tiens une nouvelle fois à saluer et à remercier l’investissement formidable de nos équipes et de nos coopérateurs sur le terrain. Ces derniers n’ont pas ménagé leurs efforts pour sécuriser le processus de production, assurer des cadences importantes pour produire l’alcool nécessaire à la fabrication de produits désinfectants et structurer la chaîne d’approvisionnement pour nos clients. Le Groupe Cristal Union compte pleinement sur le soutien des autorités de tutelle (ministère de l’économie et des finances et ministère de l’agriculture) pour l’aider à relever les défis imposés par cette crise sanitaire. » conclut Alain Commissaire.

Télécharger le Communiqué de presse